"Pharmacien biologiste hospitalo-universitaire, MCA-HU en hématologie biologique à la Faculté de Pharmacie de Monastir (Tunisie), j’exerce au Centre National de Transfusion Sanguine de Tunis (Tunisie) et j’enseigne à la Faculté de Pharmacie de Monastir, avec un mandat comme membre du Conseil Scientifique, depuis 10 ans. Après une expérience de 7 ans dans le laboratoire d’immunohématologie, je suis actuellement responsable du service de sérologie et de cryobiologie. Sur le plan universitaire, je suis coordinatrice de la commission de résidanat, membre du comité du mastère d’Hémobiologie, Transfusion et Thérapie Cellulaire et membre de l’Unité de Recherche « Immunogénétique et thérapie cellulaire UR06SP04 depuis 2009. Je suis la secrétaire générale de la Société Tunisienne de Biologie Clinique (STBC) et membre de la Société Africaine de Transfusion Sanguine. Je suis également membre du comité de rédaction de la Revue Tunisienne de Biologie Clinique et de la revue Africa Sanguine.

J’interviendrai, à l’occasion de ces journées, sur le rôle du biologiste dans le diagnostic et la prise en charge de l’incompatibilité fœto-maternelle  en mettant l’accent sur l’importance du bilan biologique dans le dépistage de l’allo-immunisation, la surveillance de la grossesse et le traitement in utero et à la naissance."

9h00  Rôle du Biologiste dans l'interprétation et la prise en charge de l'incompatibilité foetomaternelle érythrocytaire

Manel CHAABANE

"Biologiste médical et Responsable du pôle Infectiologie chez Cerba depuis 2017, Stéphanie Haim-Boukobza est spécialisée en virologie, Membre de la SFM, de l’ANRS, de l’ESCMID et de la SPILF, Stéphanie est ancien interne des Hôpitaux de Paris et ancienne assistante hospitalo-universitaire des Hôpitaux de Paris, Virologie (UFR  Médecine Paris Sud, spécialités hépatites virales et virus de l'immunodéprimé), après un master 2 et une thèse d'université tous deux  réalisés à la Pitié Salpêtrière (VIH).

 

Au Laboratoire Cerba, Stéphanie est responsable du pôle "infectiologie", et en charge du secteur des Herpès virus, des virus responsables d’infections chez le patient immunodéprimé, des infections neuro-méningées, des infections par les Herpes virus, des sérologies vaccinales, du diagnostic de la rougeole ainsi que des maladies transmises par inoculation. Actuellement, Stéphanie s'intéresse aux applications des techniques de NGS en microbiologie, et notamment l'étude des microbiomes (intestinal, vaginal). Stéphanie est également membre active du SJBM, et participe aux réunions du GT Microbiologie de la CHAB."

9h40 Microbiote intestinaL

Stéphanie HAIM BOUKOBZA

"Docteur Es sciences puis Professeur HU en Microbiologie clinique à la Faculté de Pharmacie de Monastir de Tunisie, j’ai exercé à l’hôpital la Rabta de Tunis (1000 lits) en tant que chef du service Microbiologie pendant 25 ans. J’ai aussi enseigné à la faculté de Pharmacie de Monastir pendant 30 ans, avec 2 mandats de Membre du conseil scientifique, Coordinatrice de l’enseignement de sémiopathologie infectieuse et Présidente du Mastère de Biotechnologie et Immunologie appliquées aux maladies transmissibles pendant plus de 10 années.

J’ai également été nommée Membre de l’Académie Nationale de Pharmacie de France, à titre étranger le 5 Juin 2013.

Dans le cadre des sociétés savantes, j’ai été Présidente de la Société des sciences pharmaceutiques de Tunisie, Membre fondatrice et secrétaire générale de la société tunisienne de microbiologie et membre d’autres sociétés (STBC, SFM, JEFH…)

 Les infections nosocomiales et la Résistance aux antibiotiques :

Présidente du Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales du CHU la Rabta, Membre du Comité thérapeutique de l’hôpital, Membre du Réseau de surveillance de la résistance aux antibiotiques du MSP en collaboration avec l’OMS  (Préparation du contrôle de qualité externe, Formation périodique  des responsables des laboratoires hospitaliers sur la résistance aux ATB dans le cadre du CA-SFM puis de l’EUCAST)"

11h00 : Antibiorésistance autour du bassin méditerranéen

Chedlia FENDRI

"Pharmacien biologiste hospitalo-universitaire, PU-PH. J'ai intégré le CHU et l'Université de Bordeaux en novembre 1999. Toute ma carrière professionnelle a été centrée depuis sur la bactériologie pédiatrique et les infections par les bactéries des genres Campylobacter et Helicobacter. Je dirige depuis 2016 une équipe INSERM (U1053-UMR BaRITOn, équipe 2) dans la quelle nous nous intéressons aux infections à Helicobacter en lien avec l'inflammation et les cancers digestifs. J'ai repris en 2017 la direction scientifique du CNR des Campylobacters et des Hélicobacters.

J'interviendrai lors des biomed-j sur le diagnostic bactériologique des infections à H. pylori. Le diagnostic de cette bactérie découverte en 1983 et "nobélisée" en 2005, est basé sur des tests non invasifs ou invasifs (obtention de biopsies gastrique). Je présenterai les avantages et inconvénients de chaque technique, les avancées récentes notamment dans le domaine du diagnostic par PCR et les dernières recommandations de l'HAS qui auront probablement des répercussions sur l'indication et le remboursement de ces tests."

11h45 : Helicobacter pylori : nouveautés dans le dialogue clinico-biologique (Salle Lisbonne)

Philippe LEHOURS 

"Laura Verdurme, Pharmacien biologiste spécialisée en infectiologie, j’exerce depuis 2016 au laboratoire Cerba où je suis en charge des analyses de parasitologie, de mycologie et du diagnostic des infections materno-fœtales.

Lors de cette rencontre, j’interviendrai à propos du diagnostic des infections transmissibles au fœtus lors de la grossesse, en particulier la toxoplasmose, le Cytomégalovirus et la syphilis. Je reviendrai notamment sur les évolutions de la nomenclature des actes de biologie médicale et ses conséquences sur la pratique quotidienne."

11h45 Les infections materno-fœtales : quel apport du biologiste ? 

Laura VERDURME

"Pharmacien Biologiste Médical, ancien interne des Hôpitaux de Paris - Biologiste Responsable Groupe BIOFUTUR

Jeune diplômé, il y a maintenant 10 ans, J’ai pris la direction d'un laboratoire (situé dans une clinique) du groupe Biofutur. Après un travail de réorganisation du site d’un an, j’ai intégré le capital de la SEL Biofutur (A 28 ans, J’étais le plus jeune biologiste actionnaire de France, et je remercie mes collègues pour leur confiance!).

En 2017, j’ai transmis mon site à un jeune biologiste (qui a récemment intégré notre capital), pour me consacrer au développement de centres médicaux. J’ai pris la gérance d’un centre médical multidisciplinaire composé de 4 médecins généralistes, 1 ORL, 1 ophtalmo, 4 dentistes, 1 service de radiologie et 1 laboratoire (que je dirige aussi). Fort de cette expérience, je joue un rôle actif dans la création d'autres centres médicaux. Nous cherchons à développer des liens entre tous nos professionnels de santé, passant par des conditions d’exercice multidisciplinaires, innovante et attrayante pour tous les professionnels de santés (médecins prescripteurs, biologistes, pharmaciens et paramédicaux…).

Actuellement, membre du comité de direction en charge de la communication et du marketing du groupe Biofutur, nous avons décidé de nous démarquer par des actions à contrecourant de nos concurrents. En effet, nous privilégions un réel service médical, avec des biologistes médicaux motivés et épanouis. L'intégration au capital des jeunes biologistes est pour nous la garantie de leur motivation, et donc de notre développement."

13h45 Mise en place de l'antibiogramme ciblé : entre rêve et réalité !

Heni HUGEDE

"La lutte contre l'antibiorésistance passe par  la réalisation d antibiogrammes ciblés. Le CASFM donne des recommandations mais comment les mettre en place dans son laboratoire en répondant aux besoins de cliniciens. Entre rêve et réalité, il est indispensable de proposer un antibiogramme adapté à la situation clinique. Conseils, pièges à éviter,  exemple de mise application. L antibiogramme ciblé c est possible !"

13h45 Mise en place de l'antibiogramme ciblé : entre rêve et réalité !

Thomas GUEUDET

"Ancien interne des hopitaux de Montpellier et de Nîmes, je suis biologiste médical au sein de Labosud, membre du groupe Inovie, et co-responsable du plateau technique de microbiologie, l’un des plus grands d’Europe en terme d’activité (> 2000 échantillons/jours). Je suis également membre du conseil central de la section G de l’ordre des pharmaciens.

Récemment, différentes avancées technologiques (chaînes automatisées, biologie moléculaire…) ont propulsé la microbiologie dans une nouvelle ère. Plusieurs années après des disciplines comme l’immuno-chimie, la microbiologie traditionnelle dite Pasteurienne se transforme en une discipline innovante et automatisée. J'interviendrai lors des Biomed-j sur "IA, l'innovation en bactériologie au service du patient" et vous parlerai d'algorithmes, traitement d’images et de piqueur automatique de colonies."

14h30 IA, l'innovation en bactériologie au service du patient.

Jeremy  BAYETTE

"A un diplôme d’ingénieur de l’EPITA et un Master of Science in Computer Sciences du SIT (NJ, USA). Après avoir travaillé pendant 11 pour Accenture, un important cabinet de conseil international, Serge a occupé le poste de DSI du CERBA puis du groupe CERBA HEALTHCARE pendant 6 ans. Son expertise couvre aussi bien une large connaissance des Systèmes d’Information de Laboratoire, des applications digitales pour les laboratoires de biologie, de la biologie « hors les murs » et de l’analyse de données de biologie ( Intelligence Artificielle inclue).

Intervention : L’Intelligence Artificielle, on en entend beaucoup parler, on sait qu’elle va changer les pratiques, on suspecte qu’elle avance, mais force est de constater que l’Intelligence Artificielle avance sans nous. Aujourd’hui, rares sont les biologistes qui l’utilisent dans leurs pratiques et cela renforce le sentiment qu’elle va nous remplacer. Une équipe composée d’un consultant, d’un biologiste et d’un éditeur de logiciel ont décidé de tester les technologies existantes sur les données de biologie pour appréhender les changements à venir. Cette intervention vise à démystifier l’Intelligence Artificielle, à comprendre les concepts de base, à découvrir à quoi elle peut servir, comprendre comment la mettre en place dès aujourd’hui dans son activité et appréhender les scénarii d’évolution du métier du biologiste qui deviendra soit un super technicien, soit la clé de la médecine 4P."

15h05 : Expérimentation de l’IA en biologie médicale avec la société I-soft

Serge PAYEUR

"Médecin biologiste, ancien interne des hôpitaux de Toulouse, Thomas Hottier est titulaire du DES de Biologie Médicale, et du DESC d'hématologie Biologique.

Exerçant depuis 2005 dans le secteur libéral, il a participé à la fondation du LBM LABOSUD (75 sites). Il y exerce actuellement, et est membre du Conseil d’Administration et du Comité de Direction du laboratoire, depuis sa création en 2010.

Il est également membre du Comité de Direction d'INOVIE, 1er groupe libéral indépendant de biologie médicale (21 LBM / 350 sites), membre de l'URPS Biologie Médicale Occitanie, et a participé à la conception du LAM (Laboratoire de L'Arc Méditerranéen) en 2013.

 J'interviendrai au cours de la Session prévention et dépistage ("le biologiste un acteur incontournable au cœur du système de santé ») pour présenter un programme de prévention inédit en France, dont l'objectif principal est d'expérimenter :

- l’organisation du dépistage de l'Hépatite C, sans rendez vous, sans ordonnance, et sans avance de frais dans les laboratoires de biologie médicale

- la sensibilisation des médecins prescripteurs et autres professionnels de santé à préconiser une prescription pour un dépistage de l'Hépatite C à leurs patients.

-     - la mise en place d’un véritable parcours de soins coordonné, afin de guérir au plus vite les personnes dépistées positives, et informer les personnes séronégatives sur les modalités de prévention."

16h30 Prévention, dépistage et traitement de l'hépatite C – Organisation territoriale autour du biologiste

Thomas HOTTIER

"Je suis biologiste libéral en Alsace et président du SJBM, syndicat d'union des internes, biologistes libéraux et biologistes hospitaliers.

Nous défendons une biologie indépendante, innovante et de proximité.

Les missions des biologistes médicaux doivent être renforcées vers :

- La prévention et le dépistage de pathologie aiguës et chroniques

- Des entretiens biologiques avec les patients

- L'expertise biologique auprès des médecins et une plus grande liberté dans la pertinence des prescriptions

- L'innovation biotechnologique

Demain il ne faut pas que les GAFAs utilisent l'intelligence artificielle et nos données médicales mais bien les biologistes au service des patients et de la médecine prédictive.

Nous sommes à la croisée des chemins et il faut rester optimistes - tout en luttant avec pugnacité - pour garantir une biologie d'excellence et un avenir pour tous les jeunes biologistes !"

16h30 Prévention, dépistage et traitement de l'hépatite C – Organisation territoriale autour du biologiste

Thomas HOTTIER

Jean-Philippe GALHAUD est pharmacien biologiste, titulaire d’un DU d’Hygiène hospitalière. Installé en secteur libéral depuis 20 ans, il est activement impliqué dans les processus de regroupement des Laboratoires de Biologie Médicale.

Il est actuellement le directeur des Affaires Médicales du groupe LABEXA (LBM EXALAB, LBA, SEALAB), 1er groupe de Biologie Médicale indépendant en Nouvelle-Aquitaine (79 sites). Ses centres d’intérêts sont l’organisation et l’adaptation des laboratoires et des biologistes à leur nouvel environnement règlementaire et technologique. Selon lui, l’utilisation des nouvelles technologies pour permettre d’améliorer la prise en charge des patients et remettre la biologie médicale au cœur du système de soin est un des points clés du futur de la biologie.

« C’est avec plaisir que je modèrerai les échanges autour de la thématique du Management. Dans cette période où les équipes des laboratoires français subissent de profonds bouleversements et doivent s’adapter sans cesse au changement, le management est un enjeu majeur pour réussir la transition vers de nouveaux modèles économiques et organisationnels. Le laboratoire 4.0 ne se fera pas sans management efficace !»

17h15 : Le management : Un métier 

Jean-Philippe GALHAUD

"Sylvain Gabuthy Directeur Développement de LBI Coopérative, en charge du projet de construction et de développement du réseau « Les Biologistes Indépendants ».

Après avoir travaillé pendant 24 ans pour différents fournisseurs du diagnostic, dont 11 ans chez Siemens en tant que manager régional et manager grands comptes, j’ai intégré LBI Coopérative pour porter le projet de création du réseau LBI et mettre en place l’organisation de ce nouvel ensemble unique en France d’un réseau de laboratoires indépendants. Le déploiement de l’offre de services LBI pour les laboratoires membres a rapidement mis en évidence la problématique de la gestion RH sur les grandes entreprises que sont devenus les laboratoires.

Piloter une entreprise de 15 salariés est très différent du management d’un groupe de 200 personnes et plus, cela demande des ressources et une organisation adaptées. La mise en place d’un comité de management composé de managers formés et motivés est un élément clef du dispositif. C’est dans ce cadre que le réseau « Les Biologistes Indépendants » intervient pour proposer des modèles d’organisation, un accompagnement, des formations pour les Biologistes et l’ensemble des cadres des laboratoires. C’est la recette du « faire mieux ensemble et partager »."

17h15 : Le management : Un métier 

Sylvain GABUTHY

"Eudes de Villiers, diplômé en Droit & Sciences politiques puis en Communication.

Je travaille depuis 20 ans dans le secteur de la santé sur des fonctions Marketing, Communication et Digital. Après 9 ans chez le leader de la distribution de matériel dentaire, Henry Schein, je suis maintenant en charge du Marketing des Services et Digital chez Roche Diagnostics France. Je travaille également sur des projets liés à l’expérience client & l’expérience collaborateur. Je suis enfin membre du Board du Mastère spécialisé « Transformation Digitale, Marketing et Stratégie » de l’EM Lyon Business School.

Passionné par « la matière humaine », j’interviens sur la table ronde « Le management : un métier » pour partager mon expérience et mes réflexions sur le management et le leadership. Ce sera aussi l’occasion de réfléchir ensemble sur l’impact de la transformation digitale sur le management d’une organisation. Plus qu’un métier, le management est plus que jamais un ensemble de compétences mis au service du développement des femmes et des hommes, et de leur organisation."

17h15 : Le management : Un métier 

Eudes DE VILLIERS